YumiKatsuraParis

Fashion consulting et stylisme Printemps-Été 2017 pour "La vie des toiles"


Qui êtes-vous Yumi Katsura ?

Françoise Sagan était une amie et cliente fidèle de Yumi Katsura... Il était donc courant de la voir au premier rang de ses défilés, tout comme à la boutique située au 26 Rue Cambon, dans le premier arrondissement parisien... Les temps changent, les cycles de créations aussi mais les souvenirs restent... Yumi Katsura est la femme au turban, et pourrait rendre hommage à Simone de Beauvoir comme à toutes les élégantes-intellectuelles... Elle cache un regard malicieux masqué derrière des lunettes aux verres colorées comme pour voir le monde dans le prisme d'une nouvelle nuance...

 

Sa mode est son langage en quête de perfection et d'absolu... Il ne faudrait pas oublier de rajouter un juste équilibre qui permet de rentrer en conversation avec l'orient et l'occident... Le 23 janvier 2017, Yumi Katsura fera son show à 15h30 à l'Hôtel Intercontinental Paris Le Grand dans le salon Opéra qui l'a révélée, sublimée, des saisons passées...

La mode est une religion

Vous connaissez déjà Yumi Katsura pour ses créations et collaborations. En 1986, l'actrice Kathleen Turner porte une robe spécialement dessinée pour le film de la 20th Century Fox film, Le Diamant du Nil. Dans un registre plus spirituel, nous réaliserons que Jean Charles de Castelbajac n'a pas la primauté d'avoir habillé le pape Jean Paul II.

undefined

En 1993, Yumi Katsura crée les habits sacerdotaux pour le pape Jean Paul II pour la grande Messe de Pâques. La dame recevra une éloge du Ministre des Affaires Étrangères du Japon en reconnaissance de ses contributions dans les échanges culturels internationaux...

Kiru & Mono

Yumi Katsura a pour obsession, comme toute artiste passionnée le kimono… Le chef-d’œuvre est sa page blanche qu’elle réinvente, au fil des saisons, pour dépasser le kiru et le mono, littéralement chose que l'on porte sur soi… Le vêtement traditionnel japonais trouve d'autres sens pour celle qui se lovera dedans… Yumi Katsura fait son sampling et redécoupe, reforme des rectangles de tissus pliés et cousus, mais jamais recoupés…

Je suis née au Japon à Tokyo en 1932. Ma passion pour la mode m'a emmené comme une évidence, à entrer au département mode de Kyoritsu Women’s University. Je me suis toujours ressentie comme une femme indépendante et audacieuse, et j'ai voulu utiliser la mode pour explorer le monde et faire rayonner le Japon dans des temps modernes. Ce qui m'anime est la quête de perfection et d’absolu, le travail des ateliers d'arts... Je suis ensuite venue à Paris où j'ai étudié les techniques de la Haute Couture à l'École de la Chambre Syndicale de La Couture Parisienne. J'ai partagé l’univers de ceux qui deviendront de grands noms de la haute couture française comme Pierre Cardin, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain et Jean Louis Scherrer - Yumi Katsura

undefined

De cette tradition qui se voudrait uniquement rectiligne, elle fusionne son sens du volume et de la ligne pour métamorphoser la dite pièce et lui donner une autre identité… Le kimono peut se faire robe du jour à la touche orientaliste si chère à Paul Poiret, manteau-fleur-cocon qui ne tombe plus jusqu'aux pieds ou aux chevilles dans une vibration seventies, mais jouera sur la juste longueur pour accompagner les femmes dans leur époque…

Furisode

Le style de Yumi Katsura signe sa différence par un jeu de manches uniques qui se greffe sur ses propositions vestimentaires… Cette manche très et trop longue, volontairement étirée est un hommage aux jeunes femmes nommées Furisode… Comme une enveloppe protectrice, le côté gauche se ferme sur le côté droit… A l’origine, cela permettait de cacher le tanto, mais la seule arme de Yumi Katsura reste la séduction… Sa femme, mise en exergue, se revendique forte, libre, moderne en accord avec son temps, sa culture et sa nature…

J'aime réinventer le port du kimono en y incluant un zeste de modernité et en utilisant des tissus originaux. La combinaison des traditions, de l'art ancien japonais avec les techniques et savoirs-faire de la couture parisienne permettent de façonner des créations uniques... Moderniser le port du Kimono des femmes japonaises en le sortant des codes traditionnels d’utilisation me semblait être une évidence. Je suis toujours flattée lorsque que mes robes de soirée, tout comme mes robes de mariée sont perçues comme des chefs-d'œuvre novateurs - Yumi Katsura

undefined

L'agence House Off conseille en style, à travers son fashion consulting, Yumi Katsura Paris sur la collection "La Vie des Toiles" Printemps - Été Couture 2017. House Off a été missionnée par Newkid Production pour les relations médias du défilé.


Ito Jakuchu

Yumi

 

Il y a ces imprimés all-over inspirés de la nature nippone, et des dessins plus graphiques comme des cerisiers en fleurs, des pins se courbant dans une brise mélancolique, du bambou qui ne fléchit pas, des aplats floraux pop… La calligraphie se transpose vers la fibre textile, à fleur de peau par des jeux de broderies trompe-l’œil… De fil en aiguille, les robes du soir racontent une histoire magique et deviennent des tableaux vivants… Une hirondelle s’échappe de son nid pour annoncer le printemps…

Mon Washi-Mode est une ré-interprétation du papier traditionnel japonais, washi dont "wa" signifie japonais et "shi", papier. Saviez-vous que ce terme est utilisé pour décrire du papier fait à la main, à la manière traditionnelle ? Il est confectionné à base de fibres de l'écorce de l'arbre Gampi, de l'arbuste Mitsumata mais aussi de bambou, de chanvre, de riz et de blé. Aujourd'hui, Washi est une des créations du patrimoine culturel de l'Unesco - Yumi Katsura

Le savant équilibre de Yumi Katsura est de tisser un pont entre l’Orient et l’Occident…Formée à la prestigieuse École de la Chambre Syndicale de La Couture Parisienne, elle pioche les pièces d’un dressing parisien pour les faire basculer dans un plan de collection japonais… A moins que ce ne soit l’inverse… Le plissé soleil, la soie, le jacquard, la dentelle, la gabardine de laine froide deviennent les toiles sublimant les chefs d’œuvres d’Ito Jakuchu et nous font briller des millions d’étoiles dans les yeux…

Perfection & Absolu

YumiKatusturaCouture

 

D’une large ceinture nouée dans le dos, appelée obi, Yumi Katsura en ré-encode la forme.  Le Yuzen, technique ancestrale de teinture de la soie utilisée pour la confection des kimonos traditionnels, se transpose sur une robe du soir au jupon respirant et gonflant…

Mon univers est représenté à New York et dans vingt-deux boutiques à travers les États-Unis et le Canada. Je possède trois magasins au Japon, 60 franchises ainsi que vingt-neuf licences complètent mon rayonnement Japonais. J'ai renoué avec mon amour pour Paris et la France en ouvrant un showroom situé au 26 de la célèbre Rue Cambon... Mes collections sont présentées au Japon mais aussi lors de la Fashion week de New York, Los Angeles, Paris, Londres, Barcelone, Monaco, Moscou, Bucarest, Singapour, Jakarta, Bombay, New Delhi, Honolulu, Séoul, Pékin, Shanghai, Dalian, Haiyang, New-Delhi. Manille, Kuala Lumpur, Ho-chi-minh - Yumi Katsura
Une autre robe fourreau gold, à la traine étourdissante reprend la même technique alors que la broderie et la plume de paon évoquent le quetzal, oiseau de feu… Les décolletés ne sont pas vertigineux et les transparences restent sages pour garder un statut chic et élégant… La gamme de couleurs est une palette impressionniste composée d’un vers d’eau, d’un bleu lavis, d’un rose nénuphar, d’un rouge baiser, d’un or liquide… Les turbans et les couvres chefs, les yeux cachés des mannequins derrière des lunettes acidulées sont un hommage iconique à Yumi Katsura.

Balade dans un jardin japonais

Laviedestoiles

 

Ce voyage qui défile à Paris pour ce Printemps Eté Couture 2017 valorise les métiers d’arts japonais. L’invitation nous murmure que les belles trouveront des chevaliers nomades et urbains pour les accompagner… Les imprimés all-over sur des chemises et liquettes en soie se portent avec des pantalons cigarette alors que les manteaux sans manches annoncent une saison sous tensions… Samouraïs d’une jungle urbaine, néo-amoureux-romantiques, d’un simple regard charbonneux, les messagers affirmeront que l’amour de la tradition rime avec un modernisme sans concession…